Osteo symbiose
Déroulé d'une consultation

La consultation d'ostéopathie ne peut remplacer le suivi classique par un pédiatre qui est indispensable.
L'interrogatoire prend un temps important de la consultation: pensez à apporter votre dernière échographie de grossesse, le compte-rendu de l'accouchement, le carnet de santé de l'enfant, et les examens complémentaires (échographie, radio, scanner, IRM si vous en disposez).
L'ostéopathe va prendre le temps d'observer votre bébé (enfant), puis  par un examen clinique minutieux, il va examiner son crâne, l'ensemble du corps en appréciant sa posture. Il testera la tonicité et la mobilité de ses membres. Parfois, certaines régions ont une mobilité plus restreinte: l'ostéopathe pédiatrique va s'efforcer de rendre aux régions du corps du bébé leur mobilité par des mobilisations douces et précises.
psychomoteur et vous aidera à l'accompagner en fonction de l'âge d'enfant.
L'ostéopathe pédiatrique va avoir des résultats en quelques séances : de 1 à 3 séances dans la majorité des cas. Un suivi chaque mois.
Si cela lui semble nécessaire, et avec votre accord, votre ostéopathe prendra contact avec votre pédiatre. Il pourra vous conseiller d'aller consulter un spécialiste avec l'accord du pédiatre.
Quand consulter un ostéopathe spécialisé en ostéopathie pédiatrique ?
 
Allaitement : difficulté pour téter l'un des seins, difficulté de succion.
Articulé dentaire (prognathisme, déviation mandibulaire, etc.).
Asymétrie faciale (oeil plus petit, bouche déviée, oreille plus antérieure, etc.)
Crâne plat (plagiocéphalie postérieure d'origine positionnelle).
Coliques du nourrisson, dyschésie rectale, encoprésie.
Crâniosténose : seule la chirurgie peut remédier à cette pathologie. Cependant les consultations ostéopathiques peuvent aider à corriger les asymétries faciales qui sont liées aux troubles fonctionnels associés.
Hyperexcitabilité du nouveau-né et du nourrisson: dos et/ou jambes raides, poings fermés pouces à l'intérieur.
Paralysie cérébrale – aide à la prise en charge de l'infirmité motrice d'origine cérébrale – en collaboration avec les kinésithérapeutes, les psychomotriciens…
Luxation congénitale de hanche en collaboration avec un orthopédiste. La consultation ne remplace pas le port d'un appareillage (culotte d'abduction, harnais, etc.) ; cependant 2 à 3 consultations peuvent réduire le temps le temps du traitement orthopédique…
Orthodontie : suivi ostéopathique les premières années et/ou en association avec un traitement en orthopédie dento-faciale ou en orthodontie.
Otites séreuses (certaines) & certains problèmes ORL.
Paralysie faciale obstétricale.
Paralysie obstétricale du plexus brachial non complète en collaboration avec un orthopédiste.
Pieds (déformations) varus, pieds bots, talus sévère, en association avec une prise en charge kinésithérapique.
Reflux vésico-urétéral (certains) (non lié à une anomalie viscérale).
Régurgitations (RGO – reflux gastrooesophagien) (certaines) non liées à une allergie aux protéines de lait.
Situations de prématurité (accompagnement lors d'une des), déformation crânio-faciale liée à un long séjour en néonatalogie.